Nouvelles

janv.
31
Retomber en amour avec Dieu - Témoignage d’Yvette Martin du groupe Nathanaël 2015-2018

Pendant mon Parcours de 3 ans à Nathanaël, en 2015-2018, j’ai entendu plusieurs intervenants et intervenantes, et chaque message était aussi important l’un que l’autre. Tout était pertinent. À ce moment-ci, j’aimerais dire un sincère merci à l’Archidiocèse de Saint-Boniface, à la Paroisse de la Cathédrale de Saint-Boniface et à l‘Équipe de formation de Nathanaël pour ce précieux trésor de connaissances, de sagesse, de ressources, de douceur, de générosité, de grâces et de témoignages d’amour brûlant pour notre Père du ciel. Et, c’est dans cette atmosphère enrichissante et aimante que j’ai grandi dans ma foi.
Où commencer pour vous témoigner de mon épanouissement? Évidemment, j’ai toujours connu et aimé Dieu. Nathanaël m’a permis de découvrir davantage la Sainte-Trinité dans toute sa splendeur. En plus, j’ai redécouvert qui je suis et quelle est ma raison d’être, ma mission, sur la terre.
Oui, j’ai redécouvert que je suis chrétienne et que je le suis depuis mon baptême. Et, étant donné que j’ai été baptisée au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, à chaque
2
fois que je fais le signe de la croix, je m’affiche en tant que chrétienne et baptisée. En
plus, je témoigne de ma foi chrétienne. Je m’explique.
Lorsque je dis : « Au nom du Père », je crois fermement qu’Il est mon Père, le seul et
unique Dieu, le Créateur du ciel et de la terre. Cela veut dire que c’est Dieu le Père qui
m’a créée. Parce que Dieu ne fait rien à moitié et parce qu’Il m’a créée à son image,
j’ai de la valeur à ses yeux. Et, en tant que membre de l’Église de Dieu, je suis appelée à
découvrir mes talents pour ainsi faire partie du Corps du Christ et oser m’engager
activement. J’ai donc à me demander comment je peux y participer. Est-ce que je suis
les bras, les mains, les jambes, les cordes vocales, la tête et/ou le coeur du Corps du
Christ?
Lorsque je dis: “et du Fils”, je crois que Jésus, Fils de Dieu, est notre Frère parce que,
lors de notre baptême, nous sommes devenus des filles et des fils de Dieu aussi. J’ai
aussi redécouvert l’ampleur du fait que c’est Dieu le Fils, Jésus, qui a pris notre
humanité pour nous faire connaître le grand Amour de son Père. Jésus, Lumière du
monde, est venu sur la terre pour nous donner le grand commandement d’Amour de
son Père, notre Père : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés et aimez
votre prochain comme vous-mêmes ».
Oui, Jésus est aussi venu pour nous montrer comment aimer, non seulement ceux et
celles qui sont faciles à aimer, mais surtout ceux et celles qui sont plus difficiles à aimer.
Jésus nous a même montré comment aimer ceux et celles qui sont trop difficiles à
aimer. Il a aimé jusqu’au don de soi en mourant sur la croix pour nous ouvrir les portes
du ciel. Et, c’est de là que vient le pardon. « Seigneur, pardonnez-leur car ils ne savent
pas ce qu’ils font. » Et, par ce fait même, il m’a montré comment accepter mes croix à
moi et de les offrir à Dieu et comment pardonner moi aussi. Oui, Jésus m’aide à aimer la
vie et les personnes dans ma vie. Il m’aide à répondre à l’appel d’être disciplemissionnaire
en allant vers mes frères et soeurs.
Lorsque je dis : « et du Saint-Esprit », je crois que c’est l’Esprit-Saint, l’Esprit de Jésus,
qui est ma force parce que j’ai confiance en Lui et parce qu’Il m’inspire. C’est l’Esprit-
Saint qui m’aide à comprendre la Parole de Dieu et à l’appliquer dans ma vie car son
message est toujours pertinent et actuel aujourd’hui. Par conséquent, c’est Lui qui me
donne le courage de faire de bonnes actions et de dire des paroles charitables. En plus,
j’ai redécouvert que c’est l’Esprit-Saint qui m’aide à rendre ma vie et celle des autres
plus belle car nous construisons le Royaume du Salut par la communion d’amour et
3
l’unité sur la terre. Et, surtout, c’est l’Esprit-Saint qui me donne l’audace de témoigner
de ma foi avec grande humilité.
Le programme de Nathanaël nous a été présenté sous 5 grands piliers : la croissance
personnelle, la prière, les Écritures Saintes, La Tradition de l’Église et la Mission. Tous
ces piliers ont été très intéressants et importants, mais, celui qui m’a fait vibrer le plus
durant ces 3 années et encore aujourd’hui … c’est celui de la prière. Il m’a permis de
retomber en amour avec Dieu d’une nouvelle façon. Ce coup de foudre a fait naître en
moi le désir d’établir une véritable relation intime avec Lui dans la prière.
Ce désir de relation s’est transformé en besoin quotidien d’avoir une rencontre
personnelle, un coeur-à-coeur, avec Dieu que j’adore d’un amour brûlant. Mon coeur
transformé, je prie et je lui parle. … Il m’entend. Il m’écoute…. Je lis et médite la Parole
de Dieu, et j’écoute…. Je me laisse interpeler par l’Esprit-Saint, Lui qui me donne la
force, le courage et l’audace d’aimer comme Jésus et dire mon oui d’amour là où le
Seigneur m’appelle.
Dans mon coeur-à-coeur, je Lui parle de mes joies, de mes bénédictions et même de mon
admiration de ses créations. Et, par conséquent, mes prières se transforment en
louange et en gratitude.
Inévitablement, dans mes rencontres avec Lui, je lui parle aussi de mes peines et de mes
besoins. Si petite à côté de Lui, je lui fais de grandes demandes, et mon parcours de
Nathanaël a fait en sorte que ces demandes se transforment en abandon avec patience.
Oui, je m’abandonne à Dieu avec confiance et, surtout, avec sérénité et paix parce qu’Il
répond toujours à mes demandes, … pas nécessairement en me donnant ce que je Lui ai
demandé, mais en me donnant ce que j’ai besoin. Et, je prie pour ce discernement afin
d’accepter la réponse de Dieu à mes prières. Je Le remercie souvent pour sa bonté et
son amour inconditionnel. Oui, la Providence de Dieu, je la reconnais de plus en plus,
et, souvent, quand je m’en attends le moins. Encore une fois, c’est à Nathanaël que j’ai
appris à dire : « C’est la Providence de Dieu avec un grand P! » au lieu de dire : « C’est
par hasard! » Rien n’arrive par pur hasard, c’est toujours la Providence de Dieu qui nous
est donné.
Depuis ma participation à Nathanaël, la prière prend une grande place dans ma vie.
Que je sois en train de marcher, de me promener en voiture, de laver mon plancher,
j’ose prier le Notre Père comme nous l’avons appris du Sauveur et selon son
4
commandement, le Je vous salue Marie à notre Mère du ciel, le Gloire au Père en
reconnaissant sa grande puissance et le Je crois en Dieu en témoignage de ma foi en
Dieu … lorsque je récite le chapelet, tous les jours. Et, je dis cela en toute humilité,
encore une fois, parce que j’ai un réel besoin de le faire pour moi, … pour ceux et celles
qui ne prient pas ou ne prient plus … et pour ceux et celles qui ne connaissent pas Dieu
ou… choisissent de l’ignorer.
En guise de conclusion, Nathanaël m’a transformée et m’a donné l’audace ainsi que la
joie d’être disciple de Jésus en étant son amie et en L’imitant le plus souvent possible
en tant que membre actif de notre Église, en tant que disciple-missionnaire, en ayant
des contacts directs d’espérance avec mon prochain : lui sourire, lui dire bonjour, lui
offrir mes services, prier avec lui dans le moment présent. C’est à ça que je suis
appelée. C’est à ça que nous sommes tous et toutes appelés.
Oui, Dieu a besoin de nous pour son Église, et Il nous paie à l’avance. À notre baptême, il
nous a fait renaître à la vie et nous a sanctifiés. Il nous pardonne nos fautes et nous
guérit dans le sacrement de réconciliation. Il nous nourrit par sa Parole et la Sainte
Eucharistie. Il nous donne le courage et la force de témoigner de son Amour par les
grâces de la Confirmation ainsi que les grâces des autres sacrements. C’est à nous de
faire le pas et Lui demander de nous accompagner dans notre cheminement de saints et
saintes en devenir. Je vous invite donc à prier afin de discerner si Nathanaël est pour
vous.
……………………………………………………………………………………..
En terminant, prions ensemble :
Esprit-Saint, envoie ton souffle de courage sur tous ceux et celles qui se sentent ou se
sentiront appelés à vivre l’expérience de Nathanaël l’automne prochain afin qu’ils
répondent oui à l’invitation. Continue à nous donner l’audace de démontrer avec joie
que nous sommes des filles et des fils de Dieu, par notre baptême, au nom du Père et du
Fils et du Saint-Esprit. Amen. Louange à toi Seigneur Dieu!
………………………………………………………….
Merci de votre attention et bon discernement!

janv.
31
D'où vient cette lumière? - Témoignage de Marie-Paule Chartier du groupe Nathanaël 2015-20

Bonjour à tous et à toutes.
Je m'appelle Marie-Paule Chartier et j'aimerais vous parler de mon expérience vécue avec le Parcours Nathanaël 2015-2018.
Avez-vous soif ? Si oui, de quoi avez-vous soif, ou de qui avez-
vous soif ? Voilà l’état où je me trouvais avant de commencer le Parcours Nathanaël. J’avais une soif pour quelque chose que mon existence ne pouvait pas satisfaire.

Après avoir assisté à une séance d’information expliquant le Programme Nathanaël, je me suis dit : « Qu’est-ce que j’ai à perdre à m’engager dans ceci, à grandir ma foi et surtout venir à connaître encore plus le Seigneur que j’aime déjà ? ». Oui, c’est sûr qu’une fin de semaine par mois demandait beaucoup de temps et de concentration, mais toute chose qui vaut la peine dans la vie demande un effort de la part de la personne qui veut s’embarquer vers un changement. Et c’est ce que j'avais de besoin.
Pendant les trois ans du Parcours il y a eu chez moi une transformation tranquille et graduelle, guidée par l'Esprit Saint qui m’a conduite doucement là où Il me voulait. Au fur et à mesure que je venais à Le connaître au travers des enseignements que j’ai recevais, et avec mes réflexions et ma recherche de Dieu et de sa Parole dans les Écritures Saintes, j’ai développé une maturité chrétienne. Aujourd’hui, au lieu de me fier sur mes propres forces et sur ma propre intelligence, je me laisse guider par l’Esprit Saint pour m’aider à faire mes décisions et entreprendre des actions. Je demande constamment à l’Esprit Saint de m'éclairer, de me conseiller et de me laisser savoir ce que j’ai à faire pour faire grandir le Royaume de Dieu.
Dans le chapitre 3 verset 16 de l’évangile de Saint Jean, c’est écrit « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. » Wow ! Imaginez ça. Un Dieu qui nous aime et qui veut nous sauver pour qu’on puisse vivre éternellement avec lui. Ça, ça parle à mon coeur, ça m’interpelle ! J’ai compris que c’est la promesse de vie éternelle, si j’accepte Jésus comme mon Sauveur. Je suis venue à comprendre que les choses de ce monde telles que mon éducation, mes accomplissements, ma position sociale, mon argent et même mes relations pâlissent devant la vérité de cette révélation. Je peux vivre éternellement avec Dieu mon Père tout simplement en croyant en son fils. En plus, j’ai réalisé l’importance d’avoir une relation personnelle avec Jésus qui m’enseigne tout sur son Père. La parole de Jésus est devenue ma nourriture quotidienne et je m’émerveille de ce qu’elle me dévoile. Quelle joie c'est pour moi !
Qu’est-ce que je fais maintenant avec cette précieuse relation personnelle que j’ai avec Jésus ? Ça m’excite beaucoup de vouloir partager Jésus avec les gens autour de moi, en commençant par mes proches, la communauté dans laquelle je vis, ma paroisse et s’étendant aussi loin que le Seigneur veut m’amener. N’est-ce pas ça être disciple de Jésus et agir comme un missionnaire qui veut parler aux autres de l’amour profonde et transformante de notre Père qui nous aime tellement ?


Nathanaël m'a aidée à découvrir quelque chose de très important : quand je cherche et poursuis Dieu, Il met en moi sa lumière qui brille et attire les gens et, en voyant cette lumière, ils peuvent se demander : « D’où vient cette lumière ? » Et là, je peux leur parler de Jésus. Je peux leur dire que le sacrifice de Jésus sur la croix m'a libérée de mon état de pécheur et que maintenant j'ai une vie nouvelle dans le Christ. Ça ne veut pas dire que je ne pèche plus, ça veut dire que je ne vis plus condamnée par le péché, mais que je vis par la grâce de Dieu.
Je suis très reconnaissante pour le Parcours Nathanaël qui m’a ouvert à l’amour de Dieu et m’a conduite à une relation personnelle et étroite avec Jésus. Nathanaël m'a donné de la confiance et je n'ai pas peur de parler de ma foi. Aujourd’hui je me vois différemment. Je suis l'enfant de Dieu mon Père, précieuse, bien-aimée, et sur laquelle Il envoie toutes ses grâces, sa tendresse, sa miséricorde, et son amour. Quel trésor à découvrir ! J'ai trouvé le chemin de la paix et du bonheur, et je continuerai sur ce chemin pour le reste de ma vie.
Si toi aussi tu as soif pour quelque chose de meilleur, je t’invite à considérer le Parcours Nathanaël. Pour ma part, je n’ai aucun regret de ma décision à m’engager dans cette formation. Ma vie a été enrichie et bénie, et la vôtre peut l’être aussi…
Merci.


Marie-Paule Chartier
Nathanaël 2015-2018
Winnipeg,13 janvier 2019